Accordez du crédit
à votre santé mentale
Un plan d’action en santé mentale
débordant de ressources

Mieux connaître les maladies mentales

Chaque année, des milliers de Canadiennes et de Canadiens sont touchés par une forme ou une autre de maladie mentale. Une personne sur cinq en souffre au cours de sa vie. Ce sont des individus de tous les âges et de tous les milieux. Les maladies mentales sont causées par un ensemble de facteurs de diverses natures (biologique, psychologique, sociale, économique, environnementale).

Elles peuvent être déclenchées par une situation comme un conflit au travail ou à la maison, un niveau de stress élevé ou une maladie physique.

 

Des signes à reconnaître

Les personnes qui traversent un épisode de maladie mentale vivent des changements dans leur humeur, leurs émotions, leurs comportements ou leurs relations avec les autres.

Elles ressentent aussi divers malaises physiques. Il devient alors difficile d’apprendre, de travailler, de prendre des décisions, de s’amuser, de communiquer ou de prendre soin de soi. Certaines personnes éprouvent une souffrance si grande qu’elles s’isolent et peuvent même penser à s’enlever la vie.

Voici un aperçu de quelques maladies mentales et des signes ou symptômes qu’elles peuvent présenter.

 

La dépression

La dépression est le trouble de santé mentale le plus diagnostiqué au Canada. Si certains des symptômes suivants sont présents depuis au moins 2 semaines, il pourrait s’agir d’une dépression.

  • Sentiment de tristesse ou de vide
  • Irritabilité
  • Perte de plaisir ou d’intérêt pour les activités habituelles
  • Fatigue, manque d’énergie
  • Insomnie ou tendance à trop dormir
  • Changement dans l’appétit
  • Perte ou augmentation de poids
  • Sentiment de dévalorisation, image de soi négative
  • Isolement
  • Apparition de malaises physiques, comme des maux de tête, de dos, d’estomac
  • Agitation, difficulté à se concentrer ou à prendre des décisions
  • Sentiment de désespoir, idées suicidaires : dans ce cas, consulter sans attendre.

 

Le trouble bipolaire

Cette maladie entraîne des changements d’humeur intenses : des phases de manie et des phases de dépression se succèdent, à un rythme qui varie selon les gens. Ces phases peuvent se manifester avec les signes suivants.

 

Phase de manie

  • Sentiment d’euphorie
  • Haute estime de soi ou idées de grandeur
  • Diminution des heures de sommeil
  • Augmentation de l’énergie
  • Agitation
  • Augmentation du débit de la parole
  • Pensées rapides
  • Difficulté à fixer son attention sur quelque chose ou à se concentrer
  • Augmentation des activités (sociales, professionnelles, etc.)
  • Comportements à risque (sur le plan financier ou sexuel, par exemple)

Phase de dépression

Les signes s’apparentent à ceux de la dépression.

 

Le trouble d’anxiété généralisé

Le trouble d’anxiété généralisé peut être en cause si les signes suivants sont présents depuis des mois :

  • Inquiétude constante ou excessive par rapport aux événements
  • Insomnie ou tendance à trop dormir
  • Agitation, difficulté à se concentrer
  • Malaises physiques (douleurs musculaires, maux de tête, maux d’estomac, difficulté à respirer, etc.)

 

La schizophrénie

Une personne atteinte de schizophrénie peut :

  • avoir de la difficulté à distinguer ce qui est réel de ce qui ne l’est pas
  • entendre des voix, sentir des odeurs, voir des choses qui n’existent pas
  • s’isoler
  • se comporter d’une manière étrange
  • croire que son entourage lui est hostile ou se sentir persécutée
  • tenir des propos incohérents
  • manquer de motivation
  • sembler ne pas ressentir d’émotions

 

La maladie commence parfois très progressivement, mais elle peut aussi apparaître soudainement.

 

Les phobies

Les phobies sont des peurs intenses et incontrôlables qui peuvent être provoquées par une situation, un élément naturel, un objet ou un animal.

 

Le trouble de panique

Une attaque de panique, c’est une angoisse qui frappe brutalement et sans raison apparente, et qui entraîne des malaises physiques :

  • Accélération du rythme cardiaque
  • Transpiration
  • Suffocation
  • Tremblements

La personne qui la vit peut aussi croire qu’elle fait une crise cardiaque ou qu’elle va mourir. On parle de trouble panique lorsque plusieurs crises semblables surviennent et nuisent à notre capacité de fonctionner normalement.

 

Le trouble obsessionnel compulsif

Une personne qui souffre de trouble obsessionnel compulsif est angoissée par une idée qui revient toujours (obsession) et, pour se calmer, elle répète le même comportement (compulsion). Elle peut, par exemple, se laver les mains constamment pour éviter d’avoir des microbes ou encore vérifier des dizaines de fois que la porte est bien verrouillée avant de quitter la maison. Lorsque ces comportements nuisent à la vie personnelle, familiale et professionnelle des personnes atteintes, il vaut mieux qu’elles consultent un professionnel pour retrouver le bien-être.

En cas d’urgence

Centre de prévention suicide  418 545-1919 ou sans frais 1 866-277-3553
Info santé 811
Top